Solutions E-commerce — 28/03/2012 at 13:48

Livre blanc des solutions Ecommerce

by

Livre blanc des solutions E-commerce

Comment bien choisir son framework Ecommerce ?

Etude réalisée par Philippe Humeau, Directeur Général et co-fondateur de NBS System, et Matthieu Jung, Responsable Marketing & Communication, membres du pôle marketing & Business Développement de NBS System

L’étude intégrale est mise à disposition, sous forme d’un PDF, ici.
Une version mise à jour (et en Anglais), est téléchargeable à cette adresse.

Livre blanc solutions E-commerce etude

But de ce livre blanc des solutions Ecommerce

Cette étude des solutions de Ecommerce n’a pas pour but de savoir quelle est la meilleure dans l’absolu. Une solution spécifique sera plus efficace dans un contexte client particulier et c’est bien là l’objet de notre étude : fournir à chacun les clefs de décisions l’amenant à choisir le bon framework en fonction de ses besoins.

Dans une année où le grand bal des solutions de E-commerce va battre son plein, nous avons voulu fournir à tous les décideurs une étude permettant de partager notre savoir pour les aider à s’orienter dans le choix de leurs solutions E-commerce.

Quelle est la meilleure solution e-Commerce ?

Tout e-Commerçant partant à la recherche de la solution la plus adaptée pour son besoin ressent rapidement la difficulté d’obtenir des réponses concrètes et transparentes. En effet, le milieu du e-Commerce se spécialise de plus en plus et chacun possède des compétences spécifiques sur telle ou telle solution. Cependant peu d’acteurs sont capables de répondre de manière plus large, à un e-Commerçant qui souhaite avoir une vue globale du marché.

NBS System, acteur historique de l’infogérance dans le monde du E-commerce, a souhaité réaliser cette étude, avec une impartialité qui repose sur son positionnement. En effet, la société ne faisant pas d’intégration, elle ne touche pas de commission sur les licences ou les développements, ceci la mettant dans une certaine position de neutralité.

L’étude vise aussi à mieux comprendre comment s’organisent les solutions entres elles et quelles sont leurs stratégies à long terme. La segmentation du marché joue un rôle prépondérant dans cette optique. Pour mieux comprendre une solution e-Commerce, il faut savoir à qui elle s’adresse.

Le problème, c’est que toutes les solutions se disent optimales pour tous les projets, ce qui est loin d’être exact. Choisir une solution reposant sur PHP où 50 personnes doivent se connecter au backoffice est un mauvais choix par exemple, pour des raisons de performances. Fort de notre expérience e-Commerce sur plus de 1000 sites, nous sommes en mesure d’affirmer que de nombreux e-Commerçants ont fait des choix qui reflètent peu leur besoin et pèsent maintenant sur leur activité.

Les solutions e-Commerce se regroupent sous la forme de quatre grandes familles :

  • Le Tiers 1 qui correspond aux projets de petite taille (par exemple 0 à 1 M€ de CA)
  • Le Tiers 2 qui regroupe des projets de taille moyenne (par exemple de 1 à 10 M€ de CA)
  • Le Tiers 3 qui comprend les plus gros projets avec les marques, qui génèrent de 10 à 100 M€ chiffre d’affaire
  • Le Tiers 4 correspond aux « monstres » capables de générer plus de 100 M€ en ligne et jusqu’à plusieurs milliards.

Afin de réaliser cette étude, nous avons discuté directement avec les éditeurs en leur posant des questions concrètes sur la taille des projets (CA généré, budget total du projet, etc)  qui sont réalisés avec leur solution. D’une part, nous avons évalué les solutions, contacté des clients et utilisateurs finaux et des agences de développement.

D’autre part, nous travaillons dans le e-Commerce depuis maintenant plusieurs années et avons vu se réaliser plusieurs centaines de projets, des plus petits aux plus grand, en conseil, en hébergement, en audit.

C’est donc avec joie que nous partageons, avec vous, notre retour d’expérience et espérons que cette étude satisfera votre soif de savoir e-Commerce et permettra de comprendre quelle solution vous conviendra le mieux.

Limite de cette étude

Cette étude n’est que le reflet de nos interviews, études et tests. Elle est donc, par essence, incomplète. Nous avons essayé de couvrir le plus large spectre possible et avec le plus d’information sur chacune des solutions mais parfois nous n’avons pas eu de réponse de l’éditeur (ou pas crédible), parfois nous n’avons pas pu tout tester d’une fonctionnalité.

Les points de vue exprimés ne sont que les nôtres et n’engagent pas les éditeurs eux-mêmes, ni nos partenaires.

De même, nous n’avons pas eu l’occasion d’inclure les Frameworks suivants :

  • Ubercart et OsCommerce qui sont en voie d’extinction
  • Zen Cart, VirtueMart, peu répandus en Europe
  • IBM websphere commerce et Microsoft Commerce server auquel nous n’avons pas eu accès (pour le moment)
  • WordPress WP E-commerce, encore marginal dans sa couverture fonctionnelle
  • Interspire qui n’est pas encore très connu du marché ou supporté en Europe
  • Les SaaS : Volusion, Oxatis, Power boutique, etc. Magento Go a été traité dans le cadre de Xcommerce et Demandware pour son positionnement atypique de SaaS « haut de gamme »

Les éditeurs n’apprécieront peut être pas tous cette transparence, nos retours ou nos points de vues, qui d’ailleurs n’engagent que nous. Certains nous prêterons peut être l’image d’ambassadeurs de Magento car nous avons participé à la création de sa communauté en France, mais ceux qui nous connaissent savent que seul le travail honnête et objectif nous importe.

NBS System travaille maintenant avec toutes les sociétés évoquées ou presque, héberge des sites de chaque technologie (sauf Demandware évidemment) et le choix à faire n’est pas un choix de chapelle mais bien un choix fonctionnel et pratique pour les e-commerçants.

Segmentation du marché des solutions de Ecommerce

Un des points très importants à prendre en considération est le positionnement des solutions sur le marché du e-Commerce. Afin de déblayer le terrain, nous avons cherché à comprendre la stratégie des éditeurs et la façon dont leurs solutions sont conçues afin de mieux aiguiller nos clients et donc d’optimiser leur activité e-Commerce.

Le graphique suivant vise à synthétiser le positionnement des solutions en fonction de la taille des projets e-Commerce et du volume de chiffre d’affaires générés. De par notre expérience e-Commerce, nos retours clients, les devis moyens et les déclarations des éditeurs, nous sommes en mesure d’identifier les zones de confort de ces frameworks. Chaque solution cible un ou plusieurs de ses projets suivant sa stratégie, ses coûts, sa roadmap technique, ses performances et ses fonctionnalités.

Les solutions présentant plusieurs versions (Oxid & Magento) ont chacune de leurs offres représentées par leurs noms au lieu de la mention « confort » (pour zone de confort). La version PE chez Magento devenant marginale dans la stratégie de l’éditeur et n’ayant jamais décollée, elle n’est pas affichée.

Graphique des « zones de confort » de chaque solution

Livre blanc des solutions E-commerce etude

Ecommerce : Solutions PHP vs Solutions JAVA

Vous constaterez une division des mondes entre Java et PHP. Les solutions Java visent principalement les grands comptes, ce qui se comprend, entre autre, au travers de trois points essentiels :

  • La rapidité du backoffice, particulièrement en cas de nombreuses connexions concourantes
  • Les coûts des licences & prestations sont beaucoup plus élevés (PHP est plus accessible)
  • La gestion massive d’un grand nombre de références (SKU)

Effectivement, Hybris ou Intershop peuvent aussi convenir à un projet de moins d’un million d’euros de CA. Également, PrestaShop peut aller sur des projets de plus 5 millions d’euros. Nous parlons ici d’une zone « habituelle » ou « moyenne » de confort, constatée par les clients, parfois annoncée par les éditeurs et souvent constatée par les devis moyens de chaque technologie.

Survol du graphique

Ce premier graphique n’est qu’un aperçu général, cependant, la liste des fonctionnalités, les spécificités du projet et de ces besoins viendront, eux aussi, peser dans la balance, plus encore que ce simple point de départ.

Prestashop est un produit qui touche énormément de sites qui démarrent, principalement en France. Sa simplicité technique en fait un bon produit pour se lancer. Passé une certaine limite, un meta-framework (un framework E-commerce au-dessus d’un Framework de Code) devient cependant rapidement indispensable, notamment pour les Web Agency.

Drupal commerce est une solution qui convient au projet de tailles similaires mais sa limite basse est un peu moins bonne sur la fin du Tiers 1 car il faut des développeurs plus aguerris, qui connaissent déjà Drupal. (La zone de confort nous a été donnée par l’éditeur)

RBS change est un acteur qui positionne sa zone de confort du milieu du Tiers 2 au milieu du Tiers 3, des propres dires de l’éditeur.

OXID eShop, est une solution aux multiples facettes. Il existe des licences Community, Professional et Enterprise tout comme Magento (qui semble d’ailleurs avoir repris le système d’Oxid sur ce point). La largeur de la gamme permet donc de couvrir le milieu du Tiers 1 au premier quart du Tiers 3.

Magento dispose de la gamme la plus large car son offre se décline du SaaS avec Go au début du Tiers 3 avec les versions EE (Enterprise Edition). Si l’on considère même l’ensemble X.commerce (voir annexe 1) avec Intershop, X.commerce couvre presque tout le spectre puisque eBay souhaite faire progresser l’EE de Magento vers le milieu du segment Tiers 3.

Demandware est un cas atypique, a beaucoup d’égards. C’est un SaaS (Software As A Service), qui des dires même de l’éditeur, se positionne à partir d’un million d’euro de CA, tout simplement car son modèle de payement tient compte d’un variable sur le CA du site. Ce modèle devient moins acceptable avec un CA plus élevé.

Intershop est une solution Java destinée aux grands comptes, de par son aspect technique mais aussi le fait que Java est moins abordable que PHP. Intershop vise massivement le Tiers 3, là aussi c’est la position de l’éditeur.

Hybris est, à l’instar d’Intershop, une solution haut de gamme Java, articulée autour d’un product manager très complet qui permet le multicanal. L’orientation native Java / Oracle, le coût des licences et la technicité du produit le réserve aux Tiers 3.

La sélection par le CA ciblé : Loin d’être exhaustive, l’approche pour démarrer le choix de sa solution e-Commerce peut être de faire un premier tri en fonction du CA visé. Il faut pour  cela mener une analyse profonde du projet avec le volume de CA généré ces dernières années (si le site n’existe pas encore), celui projeté pour les années à venir, le dynamisme de l’activité à l’instant T mais surtout les évolutions à venir à moyen et long terme, par exemple fonctionnelles.

Quelques questions à se poser : Quelles sont mes attentes pour le projet ? Combien de visiteurs vont-ils venir sur mon site ? Quel est le volume de CA que je vais générer, à court, moyen et long terme ? Combien de temps vais-je rester sur cette plateforme ? De quelles fonctions ou spécialités ai-je réellement besoin ?

Après cette analyse, un responsable de projet e-Commerce pourra commencer à faire son benchmark pour choisir la solution qui lui convient à partir des éléments techniques et fonctionnels que nous allons vous exposer pour chacune des solutions. Il faut également prendre en compte qu’en moyenne, un site vit 24 à 36 mois, et est rafraichit tous les 6 mois.

Cette étude vise à vous informer sur plusieurs aspects, à vous aider à faire une analyse selon de nombreux critères. Ne vous arrêtez pas à une seule page ou un seul dossier, choisir une solution de Ecommerce est un choix clef, qui va conditionner de très nombreux aspects de la suite de votre expérience dans le domaine.

Accès aux différentes fiches détaillées 

Etude fonctionnalités Magento Etude fonctionnalités Prestashop Etude fonctionnalités Hybris Etude fonctionnalités RBS Change Etude fonctionnalités Drupal Commerce Etude fonctionnalités Oxid eshop Etude fonctionnalités Intershop Etude fonctionnalités demandware
L’étude intégrale est disponible sous forme d’un PDF ici.
La conclusion de l’étude est disponible ici.

29 Comments

  1. Pingback: Magento, le leader des solutions e-Commerce PHP | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique

  2. Pingback: Drupal Commerce, solution e-commerce Drupal | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique

  3. Pingback: Intershop, la solution E-commerce pour les très grands | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique

  4. Pingback: Hybris : l'analyse complète | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique

  5. Pingback: Analyse complète de PrestaShop | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique

  6. Pingback: Etude E-commerce : analyse de Demandware | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique

  7. Pingback: RBS Change, analyse et détails de la solution | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique

  8. Pingback: Etude E-commerce : OXID eShop, l'analyse complète ! | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique

  9. Pingback: Livre blanc des solutions e-Commerce | Ecommerce Squad | Réussissez votre e-logistique | Scoop.it

  10. Pingback: [étude] E-commerce : Comment bien choisir son framework ? par Ecommerce Squad | Technologie | Locita

  11. Pingback: Livre blanc des solutions e-commerce | | Parlonsnet.comParlonsnet.com

  12. Pingback: Livre blanc des solutions e-Commerce | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique | eCommerce Lab | Scoop.it

  13. Pingback: Comment Bien Choisir sa Solution E-Commerce | E-business world wild | Scoop.it

  14. Pingback: SetD : Commerce et Marketing : Le Ecommerce, coté technique / étude 1056

  15. Pingback: Interview de Birame Gueye, Country Manager d’Intershop | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique

  16. Pingback: Comment bien choisir sa solution ecommerce ? » » 202 ecommerce

  17. Pingback: Livre blanc des solutions e-Commerce | Ecommerce Squad | La com des PME belges | Scoop.it

  18. Pingback: Interview Christophe Crémer, Directeur Général de PrestaShop | Ecommerce Squad : le Ecommerce, coté technique

  19. Pingback: Comparatif Prestashop autre solutions e-commerce | CH1

  20. Pingback: Entreprise-Marketing.fr » Blog Archive » Choisir une solution eCommerce (pour les riches)

  21. Pingback: Quelques blogs autour du E-commerce | Info-Ecommerce.fr

  22. Bonjour,
    Selon des critères techniques, quel est le niveau de sécurité des solutions e-commerce (magento, Prestashop et Drupal).
    Etude comarative des solutions e-commerce (coté sécurité)
    Cordialement.

    • Bonjour,

      il semble difficile d’évaluer ce point sans faire une étude réelle. Les faits sont intéressants cependant, comparé à beaucoup d’autres soft, les framework Ecommerce ont connus peu de failles en moyenne. Prestashop comme Magento ont eu quelques déboires mais si je m’en tiens à Magento, cela se compte à une faille importante par an en gros et quasi aucune mineure. Le fait tiens à l’usage de Zend qui fait déjà un nettoyage considérable des entrées utilisateur.

      Drupal Commerce repose sur son grand frêre Drupal, dont la réputation en la matière est bonne. Oxid lui non plus n’a pas eu de trop gros déboire et les 3 autres en Java sont… en Java. Et Java, c’est très bon en général en sécurité pour des raisons structurelles.

      L’infogérant a aussi une très grosse part à jouer là dedans en mettant en place des protections dignes de ce nom.

      Globalement, je ne saurais vous conseiller de ne croire que les éditeurs ou la web agency. Tout le monde peut faire une erreur, la seule méthode fiable est de faire réaliser un test de sécurité ou un audit de code. Par exemple chez NBS System, comme on fait et du hosting et de la sécurité, on propose systématiquement ce point.

      Pour en revenir à votre question plus précisément entre Prestashop, Drupal et Magento. Magento à de mauvaises habitudes qu’ils sont en train de corrigé (le silent patching) mais ils ont Zend framework derrière qui fait du bon boulot. Les modules/extensions externes ne sont pas audité par les éditeurs chez aucun des trois. Chez Prestashop, le code est passé à la loupe par Bruno de temps à autre et je sais qu’il a un affect personnel pour la sécurité, ce qui est plutôt bon signe. Pas de tache majeure dans le parcours. Pour Drupal Commerce, le soft est encore trop jeune pour avoir été testé à grosse échelle et avoir un feedback réaliste.

  23. Bonjour,

    Je travaille à weezbe qui est aussi une solution SaaS pour créer sa boutique en ligne. Je vous invite à la découvrir et à créer un compte puisque c’est une solution à la performance donc gratuite tant que vous ne vendez pas !

    Bonne journée,
    Thomas

  24. Pingback: Livre blanc des solutions E-commerce |

  25. Pingback: Réponse à “PrestaShop en excès de vitesse” sur le blog de la E-Commerce Academy | Business Tech: E-commerce, E-business Intelligence, Prestashop, International…

  26. Pingback: Livre blanc des solutions eCommerce | Veille systo | Scoop.it

  27. Pingback: Blog Ecommerce Squad tout sur le EcommerceOù en est Magento, Magento 2, X.commerce ? La stratégie de Magento

  28. Bonjour,

    je vous remercie pour cette étude intéressante. En revanche je regrette de ne pas avoir trouvé d’information sur des Framework tels que Cake, Symfony ou encore Zend.
    De plus, je ne suis pas sur que l’appelation de Framework pour Magento et Prestashop soit correct (je ne connais pas les autres) puisqu’ils représentent avant tout des Content Management System.

    Votre avis ?
    Cordialement

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>